Le derby pour Colmar

2011-01_colmar

Le derby du water-polo haut-rhinois entre Mulhouse et Colmar a tourné en faveur des visiteurs samedi soir à la piscine de l’Illberg (9-10). Partis favoris, les Colmariens ont néanmoins douté jusqu’au bout face à de coriaces Mulhousiens.

Il n’y a pas eu de round d’observation entre Mulhousiens et Colmariens ce samedi soir dans le bassin de l’Illberg. Le match démarrait ainsi sur les chapeaux de roues avec un engagement en faveur des joueurs de François Klein, et un but de Viriot dans les premières secondes. Les joueurs avaient à peine traversé le bassin, que Poirée répondait aux locaux (1-1). Le gardien mulhousien, Iraci, se montrait efficace en première période avec pas moins de quatre arrêts. Mais les deux équipes multipliaient les déchets, avec des tirs sur le poteau ou au-dessus du but. Amemouton parvenait néanmoins à donner l’avantage à Mulhouse à la fin de la première période (2-1). Seule ombre au tableau en ce début de match, l’absence de tableau de marque. Un problème technique, qui faussait quelque peu la rencontre. « C’est très gênant de jouer sans chrono et sans le score sous les yeux, expliquait François Klein après coup. Ça a haché le match. » La deuxième période était plus favorable aux Colmariens. Après l’égalisation de Maenner (2-2), meilleur marqueur du match avec quatre réalisations, Zumbiehl redonnait un léger avantage à Mulhouse, sur un contre (3-2). Colmar déroulait ensuite jusqu’à la mi-temps (3-6).

Vaine course-poursuite pour les Mulhousiens

Après l’engagement et plusieurs balles prises à leurs adversaires, les Mulhousiens parvenaient peu à peu à remonter au score (5-6). C’est alors que les Colmariens réagissaient pour limiter les dégâts (6-8).

Au début de la quatrième période, Blazic augmentait encore la marque pour les SRC (6-9). Un penalty transformé par Oudin réduisait l’écart (7-9), avant une nouvelle réalisation de Blazic (7-10), et une belle action des Mulhousiens conclue par Behr (8-10).

La fin de match se jouait sous tension. Mulhouse récupérait plusieurs balles mais n’arrivait pas à marquer, notamment à cause du gardien colmarien, Schmitt, qui faisait barrage. Suite à un nouveau penalty, Oudin réduisait encore un peu le score (9-10).

À vingt-cinq secondes de la fin du match, le coach local François Klein prenait un temps mort pour préparer la dernière attaque. Mais une passe ratée enterrait les derniers espoirs mulhousiens.

« Ma déception ce soir, c’est le temps mort à vingt-cinq secondes, regrettait Klein. On n’aurait pas dû perdre la balle comme ça. Pas mal de mes joueurs n’étaient pas à leur niveau. En revanche, ce que j’ai apprécié, c’est qu’ils n’ont rien lâché. » Les SRC n’en sont pas moins repartis de la piscine de l’Illberg avec le gain du fameux derby dans la poche.

Adeline Kuenemann – L’Alsace

Mulhouse WP – SR Colmar 9-10.
Les périodes : 2-1, 1-5, 3-2, 3-2. Arbitres : MM. Ponsot et Fazekas. Buteurs : Amemouton (1), Zumbiehl (3), Bhr (1), Oudin (3), Viriot (1) pour Mulhouse ; Blazic (2), Delevoye (1), Maenner (4), Poirée (1), Demoliere (2) pour Colmar.