Mulhouse avec des regrets

apres-chenove-2011

« On a loupé certaines choses », commence François Klein, l’entraîneur des Mulhousiens. « Il y a des choses que l’on ne sait pas encore faire, mais c’est normal, nous n’avons pas encore assez de métier en Nationale 2. »

Opposés à Chenôve samedi soir, traditionnelle bête noire du MWP, ses garçons n’ont pourtant pas fini loin derrière.

« L’écart n’a jamais été énorme, le résultat est même intéressant », concède François Klein. Mais Chenôve a montré une nouvelle fois que cette équipe est la plus costaud des deux.

« Je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. La deuxième période est celle que l’on loupe le plus, mais on parvient à revenir à 9-8. »

Lavryshynets, ex-Niçois et Lyonnais, retient à lui seul l’attention mulhousienne en inscrivant la moitié des buts des Bourguignons.

« On a laissé les autres lui donner le ballon », regrette le coach d’ici.

Chenôve a été plus rugueux et plus physique. Mulhouse a de son côté manqué de rythme par moments. Autre regret de François Klein : « Anthony Oudin a été déterminant, mais je l’ai trop laissé dans l’eau. Et je n’ai pas assez fait jouer Mathieu Zumbiehl. »

Le MWP n’a pas su appliqué le jeu qui lui a réussi le week-end dernier à Aix-les-Bains.

MULHOUSE WP 8
CHENÔVE 10
Piscine de l’IIlberg. Mi-temps : 3-5. Les périodes : 2-2, 1-3, 3-4, 2-1.
Arbitres : MM. Rapp et Castel.
MULHOUSE WP : Amemoutou 2, Oudin 2, Schmitt 1, Zumbiehl 1, Simon 1, Behr 1.
CHENÔVE : Lavryshynets 5, Gigoux 4, R. Morat 1.

P.G.- DNA – Photo Cathy Kohler